DAVID HOCKNEY, GUGGENHEIM MUSEUM BILBAO, EXPOSITION - ARTICLE

Par Laetitia Allal,

Abbatage d'hiver, 2009 Huile sur quinze toiles 274,3 x 609,6 cm (91,4 x 121,9 cm, chacun) Collection privée © David Hockney


Abbatage d'hiver(Winter Timber),2009,Huile sur quinze toiles 274,3 x 609,6cm (91,4 x 121,9cm,chacun).Collection privée. © David Hockney. Photo:Jonathan Wilkinson


D’aucuns pourraient y voir une forme d’opportunisme artistique. Un peintre qui produit des œuvres sur Ipad, ou Iphone. C’est vrai, ça peut laisser place au doute. Reste que l’artiste dont nous parlons n’est autre que David Hockney. Alors c’est vrai qu’il crée sur les toiles à la pomme, mais Hockney, c’est avant tout 50 ans de création, qui sont présentées au Guggenheim de Bilbao jusqu’au 30 septembre pour une expo d’envergure : «Une vision plus large». Huiles sur toile, dessins sur Ipad, vidéos numériques ou dessins au fusain, l’artiste y expose les 150 facettes de ces paysages qui ont fait son succès et scellent l’attachement du peintre britannique à sa terre natale, le Yorkshire. Ses évocations de dame nature nous révèlent sa manière personnelle d’envisager l’espace, les couleurs et la perspective dans un jeu de déformations déroutantes du champs visuel.



Tunnel de près, hiver, février‐mars 2006(A Closer Winter Tunnel,February-March, 2006), 2006, Huile sur six toiles, 182,9 x 365,8 cm, (91,4 x 121,9 cm, chacun),Art Gallery of New South Wales, Sydney.Acquis avec des fonds apportés par Geoff et Vicki Ainsworth Legs de Florence et William Crosby et Fondation Art Gallery of New South Wales, 2007© David Hockney.Photo : Richard Schmidt
Ce géni fou n’a eu de cesse de contorsionner le monde de la peinture et d’en explorer tous les médiums, et ce depuis les années Pop Art. De la manipulation de l’aquarelle, à la photographie, de la peinture à l’huile en passant par une exploitation artistique de la photocopie, du Polaroid, du fax, de vidéos, et de peinture via des applications numériques, Hockney intrigue, trouble la réception habituelle du spectateur pour proposer une déconstruction de la perspective et nous invite à partager ses étranges voyages « champêtres».





7 novembre, 26 novembre 2010, bois de Woldgate, 11h30 et 9h30 (Nov. 7th, Nov. 26th 2010, Woldgate Woods, 11.30 am and 9.30 am)Photogramme vidéo numérique. Cédée gracieusement par l'artiste. © David Hockney


Guggenheim Bilbao
David Hockney : Une-vision plus large
FMGB Guggenheim Bilbao Museoa, 2012.
Avenida Abandoibarra, 2.
48001 Bilbao



David Hockney, avril 2010 © David Hockney Crédit photo : Jean-‐Pierre Gonçalves de LimaDavid Hockney dirige neuf caméras, avril 2010 © David Hockney Crédit photo : Jean-‐Pierre Gonçalves de Lima
David Hockney, avril 2010 © David Hockney Crédit photo : Jean-‐Pierre Gonçalves de Lima
David Hockney dirige neuf caméras, avril 2010© David Hockney Crédit photo : Jean-‐Pierre Gonçalves de Lima