Mannequin-Mode-Photo : Le système de la mode? - «Mannequin le Corps de la mode, Musée Galliera» - Expo

Par Laetitia Allal,

Anonyme, 1917 Modèle de Paquin Tirage gélatino-argentique © Galliera/Roger-Viollet 5


Anonyme, 1917 Modèle de Paquin Tirage gélatino-argentique© Galliera/Roger-Viollet

Anonyme, 1954 Présentation de chaussures pour femmes Tirage gélatino-argentique, 2012 © Roger-ViolletHenry Clarke, 1951 Lanvin, automne-hiver 1951 Mannequin Bettina Tirage gélatino-argentique, 2012 ©Henry Clarke/Galliera 10 Henry Clarke,
Anonyme, 1954-Présentation de chaussures pour femmes
Tirage gélatino-argentique, 2012-© Roger-Viollet

Henry Clarke, 1951-Lanvin, automne-hiver 1951-Mannequin Bettina-Tirage gélatino-argentique, 2012
©Henry Clarke/Galliera


Après un passage aux rencontres d'Arles et forte de son succès, l'exposition le «Mannequin le Corps de la mode, Musée Galliera» se pose à la Cité de la Mode et du Design jusqu'en mai 2013. Et c’est en images qu’elle se raconte car "L’image poétique nouvelle - une simple image ! – devient ainsi, bien simplement, une origine absolue, une origine de conscience. Dans les heures de grandes trouvailles, une image poétique peut être le germe d’un monde, le germe d’un univers imaginé devant la rêverie d’un poète. La conscience d’émerveillement devant ce monde crée par le poète s’ouvre en toute naïveté.» (Gaston Bachelard, La poétique de la rêverie).

Henry Clarke, 1955 Jacques Heim, printemps-été 1955 Mannequin Dorian Leigh Tirage gélatino-argentique © Henry Clarke/Galliera


Henry Clarke, 1955 Jacques Heim, printemps-été 1955
Mannequin Dorian Leigh Tirage gélatino-argentique
© Henry Clarke/Galliera


Avec le temps, la photographie a su s'imposer comme un art majeur, et la photo de mode a largement contribué au succès grandissant de cette discipline - Principal sujet du cliché mode : le mannequin. Si la vision inspirée de grands photographes a largement participé de la starification de cette incarnation de la mode, le mannequin a lui même beaucoup aidé au succès de moult photographes. Aujourd’hui figure de proue, il n’est pourtant originellement qu’une «figurine » du grand cirque mode, une «statue articulée» au service de la confection. De simple Stockman, il prend peu à peu vie pour devenir cet être chair aux courbes idéales, ce mannequin comme Corps de mode.

Anonyme, 1897 Modèle de la maison de couture Fred Aristotype à la gélatine © Galliera/Roger-Viollet7 Boris Lipnitzki, 1927 Les mannequins de chez Patou Tirage gélatino-argentique, 2012 © Lipnitzki/Roger-ViolletBoris Lipnitzki, 1927- Les mannequins de chez Patou
Tirage gélatino-argentique, 2012© Lipnitzki/Roger-Viollet
Anonyme, 1897-Modèle de la maison de couture FredAristotype à la gélatine© Galliera/Roger-Viollet

Sous l'objectif des plus grands photographes Mode Bourdin, Penn, Avedon, Newton, mué en véritable objets de fantasmes, mais aussi de convoitise, cet être charné à l'image poétique devient tantôt objet d'idolâtrie, tantôt objet de mépris...

Charles Jourdan, été 1978 Mannequin Nicolle Meyer Tirage moderne à développement chromogène © Guy Bourdin, avec l’aimable autorisation de la galerie Michael Hoppen Contemporary, Londres


Charles Jourdan, été 1978 Mannequin Nicolle Meyer
Tirage moderne à développement chromogène © Guy Bourdin, avec l’aimable autorisation de la galerie Michael Hoppen Contemporary, Londres


...Car si hier être mannequin était un métier peu flatteur (qui pouvait se vanter d'être un porte-manteau ambulant?), avec les années 60, symbolisées par les Twiggy et autres Jean Shrimpton, les prémisses du monde fou, schizophrénique de la mode, pointaient le bout de leur nez ( un parfait exemple dans Qui êtes-vous, Polly Maggoo? de William Klein (1966)). Mais c'est réellement à la fin des années 80, avec l'avènement du luxe, de la starification tous azimuts et du phénomène "Top model" ( Cindy, Naomi, Linda, Claudia), que le mannequin se mute en absolu vecteur de fantasmes. La femme Mugler s'impose! Parallèlement, lassé de cette image que le luxe et les médias diffusent, un contre courant photographique surgit de la presse indé avec un style qui a priori ne paye pas de mine : le look post-ado ordinaire qui fleure bon le grungy. Son porte égide? Une jeune fille venue de nulle part, au corps frêle, sans fard ni artifices avec comme seule arme un sourire aux dents imparfaites, qui répond au nom de Kate Moss. Elue par la photographe Corinne Day, Kate Moss va faire la couv du fameux The Face ...

Corinne Day, 1990 Kate Mannequin Kate Moss Tirage gélatino-argentique sur papier Agfa, 2006, Ed. 2/10 © Corinne Day/Galliera


Corinne Day, 1990-Kate- Mannequin Kate Moss-Tirage gélatino-argentique sur papier Agfa, 2006, Ed. 2/10 © Corinne Day/Galliera

Très vite canonisée, incarnation physique de la culture grunge, la brindille va conquérir la scène underground photographique (Corinne Day, Wolfgang Tillmans, Juergen Teller etc.) imposant, par sa seule présence une nouvelle esthétique de la Photo de Mode.


C'est ainsi que Kate Moss et l'ascension du néo grunge vont faire descendre la mode dans la rue emportant avec elles le meilleur... Et le pire. En particulier le culte de la minceur et de l'éternelle jeunesse! Ce qui remet, derechef, sur le tapis la question de la place du corps dans notre société. On exhibe et on cache. On affiche et on voile. Comme les marques on fait tantôt sans griffe tantôt on logoïse à outrance … On se fait Margiela, on se fait Versace …

Juergen Teller, 1996 Kristen McMenamy 3, London Tirage à développement chromogène, Ed. 4/5 © Juergen Teller, avec l’aimable autorisation de la galerie Lehmann Maupin, New York/Galliera


Juergen Teller, 1996 Kristen McMenamy 3, London
Tirage à développement chromogène, Ed. 4/5 © Juergen Teller, avec l’aimable autorisation de la galerie Lehmann Maupin, New York/Galliera



L'histoire de ce corps nous est conté en plus de 120 tirages mode : d'anonymes à Horst P. Horst, d' Erwin Blumenfeld à Henry Clarke ou Helmut Newton, de Guy Bourdin à Nick Knight, Corinne Day ou Juergen Teller..., tous les grands passent au scalpel le corps devenu outil de communication...

Miles Aldridge, 2009 Kristen #11 Tirage à développement chromogène sur papier Fuji Archive © Miles Aldridge/Galliera


Miles Aldridge, 2009Kristen #11 Tirage à développement chromogène sur papier Fuji Archive© Miles Aldridge/Galliera

Mannequin - le corps de la mode
Galliera hors-les-murs aux Docks,
Cité de la Mode et du Design
Jusqu'au 19 mai 2013
34 quai d’Austerlitz
75013 Paris