Damir Doma + INTERVIEW VIDEO

Par Karim Zehouane,

Damir Doma


Damir Doma by Chloé Nicosia

Ma première rencontre avec Damir Doma, en 2007, fut musicale… Et onomastique. Des redondances baroques de consonnes et voyelles, sonnant comme les cloches vespérales et sombres de Notre-Dame, en hiver.

Etranges échos au coté obscur de Cocteau aussi.

Ou bien appels troubles aux élucubrations poétiques du Rrose Sélavy de Desnos.

DAMIR DOMA, un nom qui semble asexué, ou au delà du sexué.

Une vision symbolique qui pourrait sembler hors de propos, inutilement lyrique, si au vu de ses premières collections, mon sentiment ne s’était confirmé.

Reste qu’à défaut du Rrose Selavy de Desnos c’est plutôt à celui de Duchamp que m’a renvoyé le travail de Damir Doma.

Car depuis sa première collection homme P/E 2008, il fait exploser la frontière entre le vestiaire masculin et féminin, au même titre que les auto-portraits de «Marchand du sel» (Robert Desnos in Corps et Biens) travestissaient, dans une topique de l’homme renversé, la vision de l’artiste.

Une approche en chiaroscuro où le lourd et l’éthéré, l’urbain et le précieux, l’oversized et le fitté se mélangent – se superposent souvent- dans une fusion de matières, de coupes, de couleurs et d’inspirations.

Une obsession du contraste, du paradoxe voire, qui donne naissance à un radicalisme minimal puisant dans un regard sur le style aiguisé à Berlin, Munich, puis Anvers où il travaillera avec Raf Simons.

Mais il ne faut toutefois pas se méprendre sur le cas Damir. Si ses collections sont Avant-Garde par essence, il reste néanmoins un créateur au réalisme étonnant, qui aspire, plus qu’à refondre le vocabulaire mode, à créer une véritable Maison de Luxe.

En cinq ans seulement, alors que la majorité des designers portent encore le sceau «jeune créateur», il toque déjà à la porte des «grands créateurs».

C’est du moins le sentiment que j’ai éprouvé, lors d’un entretien dans son showroom, en juillet dernier, peu après l’ouverture de sa première boutique sise 54, rue du Faubourg St Honoré.

Une entrevue fluide, franche, des réponses au scalpel réunies dans ce petit film.


Damir Doma


Damir Doma A movie by Olivier Ronot & Karim Zehouane

Damir Doma


Damir Doma by Chloé Nicosia
Chloé Nicosia

Photos du défilés Homme Spring/Summer 2013 & Photos du défilés Femme Spring/Summer 2013