Laure Albin Guillot - Expo- Jeu de Paume

Par Laetitia Allal,
© Laure Albin Guillot© Laure Albin Guillot

Micrographie vers 1929 Laure Albin Guillot Collection particulière, Paris. © Laure Albin Guillot : Roger-Viollet.Publicité pour la pommade-vaccin Salantale vers 1942 Laure Albin Guillot Bibliothèque nationale de France.

Si aujourd’hui son nom résonne sans écho, Laure Albin Guillot était, en son temps, pendant l’entre deux guerre, une photographe et illustratrice très en vogue. Reconnue par sa "précision suisse", elle interpella le monde de la photographie par son audace créative. Laure Albin Guillot s’intéressait aux paysages, à la mode, aux portraits, aux natures mortes, aux corps, aux cellules et j'en passe, mais c’est essentiellement son travail technique, ses créations publicitaires innovantes, alliés à une utilisation des nouveaux modes de diffusion de l’image qui marquèrent son époque. Ses portraits et ses nus, s’ils conservent à nos yeux un arrière-goût pictural agréablement désuet, savaient jouer de lumières et de coupes, d’épure et de poésie, pour une signature, d'une modernité singulière pour l'époque.

Quant à ses micrographies (reproductions de compositions de diatomées, de cellules végétales et animales baignant et flottant dans du plasma, créant de ce fait des représentations abstraites) utilisées pour la création d’objets de déco, illustraient parfaitement sa volonté d’allier les procédés (décoration, illustration, photographie, annonces publicitaires), de découvrir des formes inédites, dévoilant une imagination foisonnante et avant-gardiste.

 © Laure Albin Guillotl
Étude de nu 1939 Laure Albin Guillot Bibliothèque nationale de France. © Laure Albin Guillot / Roger-ViolletÉtude de nu 1939 Laure Albin Guillot Bibliothèque nationale de France. © Laure Albin Guillot / Roger-Viollet


L’agence Roger-Violet fît l’acquisition du fond de son atelier en 1964, deux ans après sa mort. Fond appartenant à la Ville de Paris dorénavant, et qui grâce à un scrupuleux travail d’inventaire, 52 000 négatifs et 20 000 épreuves, a permis d’alimenter l’exposition «Laure Albin Guillot (1879 – 1962), L’enjeu classique» et de rendre hommage à son travail très peu connu. En effet, 200 épreuves et livres originaux de Laure Albin Guillot, des magazines et documents d’époque issus de collections privées sont présentés au Jeu de Paume.
© Laure Albin Guillot© Laure Albin Guillot
Louis Jouvet vers 1925 Laure Albin Guillot Collections Roger-Viollet : Parisienne de Photographie. © Laure Albin Guillot : Roger-Viollet.Sans titre vers 1937 Laure Albin Guillot Collection musée Nicéphore Niépce, Ville de Chalon-sur-Saône


EXPOSITION :


Jeu de Paume
«Laure Albin Guillot (1879 – 1962), L’enjeu classique»
Du 26 février au 12 mai 2013
1, place de la Concorde
75008 Paris

LIVRE :

Laure Albin Guillot

Laure Albin Guillot - catalogue de l'exposition - Delphine Desveaux et Michaël Houlette. Préface de Marta Gili.
Éditions de La Martinière/Jeu de Paume. 192 pages – 35 euros
Edition bilingue (français / anglais)