Stefanie Schneider -The Girl behind the white Picket Fence - expo

Stefanie Schneider -The Girl behind the white Picket Fence - expo


The Girl V©Stefanie Schneider

« Mon travail consiste en un équilibre
entre la lumière et les réactions chimiques
contrôlées : mais il s’agit toujours de
mes rêves. »

The Girl II (2012)©Stefanie Schneider
The Girl II (2012)©Stefanie Schneider

« Outre les couleurs qu’il permet d’obtenir, le
Polaroid offre ce moment magique d’apparition
de l’image. Le temps qui s’écoule alors
prend une texture particulière parce que
le Polaroid fait entrer sous nos yeux dans le
passé l’instant qu’il a permis de capturer
Ce moment d’apparition, chaque fois unique,
confère aux images une charge émotionnelle
particulière. »

Sans titre (2013)©Stefanie Schneider
Sans titre (2013)©Stefanie Schneider

« La lumière du désert me donne le sentiment de
possibilités illimitées. Une impression de liberté et
d’espérance. Comme s’il n’y avait personne pour
vous juger et que le cours du temps ne devait
jamais cesser. Dans ces immensité désolées, il y a de
l’abondance : abondance d’espace, de sujets à explorer,
de lumière. »

Heather and Zeus (the goat) 2013 ©Stefanie Schneider
Heather and Zeus (the goat) 2013 ©Stefanie Schneider

« La Californie est le lieu où je peux poursuivre
mes rêves et me libérer des normes.
Ma propre identité change. Je tente de capturer
ce sentiment. »

Sans titre, 2013 (roses) S-Schneider


Sans titre, 2013 (roses) ©Stefanie Schneider

Stefanie Schneider travaille à partir de films Polaroid périmés et prend l’essentiel de ses images dans le désert californien, à Twentynine Palms. Les clichés sont ensuite photographiés à la chambre dans son studio berlinois, afin d’être agrandis. La galerie Catherine et André Hug présente une sélection de photographies de la série “The Girl behind the white Picket Fence”, ainsi que le film éponyme de 60 minutes réalisé à partir de 4000 clichés Polaroid.

Stefanie Schneider -The Girl IV-


The Girl IV©Stefanie Schneider

« Les Moissons du ciel, de Terrence Malick, est
le film qui a bouleversé ma vie. Je l’ai vu à
l’âge de 14 ans et il m’a insufflé un
incroyable pouvoir creatif et émotionnel. »


Galerie Catherine et André Hug
Exposition : The Girl behind the white Picket Fence
Photographies et film de Stefanie Schneider
Du 13 juin au 20 juillet 2013
40 rue de Seine - 2 rue de l'Echaudé, 75006 Paris
Tél. : 01.43.26.93.75

www.galeriehug.com
Stefanie Schneider