BUENOS AIRES

__________
JACQUES BORGETTO
Par laetitia Allal

© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES



______________________________________________________________
Portrait de Ville Buenos AIRES :
Jacques Borgetto est parti en quête de Buenos Aires pour les éditions be-pôle et son Portrait de ville.
Jacques Borgetto nous raconte Buenos Aires en deux histoires, qui s'entremêlent - à l'instar de la chromie de clichés tanguant du noir & blanc à la couleur - pour donner à deviner une ville duale, aux consonances énigmatiques. Emotion ou constructions, de paysages en végétation, le voyage intérieur de Jacques Borgetto semble renvoyer au 1er cliché de ce carnet de voyage, "un chien-loup blanc". Blanc comme la création, loup comme symbole du mystère et de force, un loup blanc comme le Buenos Aires de Jacques Borgetto, insaisissable, mystérieux, ancré dans l'errance. Bref, une ville énigme, que l'oeil du photographe tente de percer, à l'image des cortazariens Cronopes et Fameux; en remontant sa montre !
__________________________________________________

BUENOS AIRES - JACQUES BORGETTO


© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES


Cronopes et Fameux ,Julio Cortazar
Instructions pour remonter une montre.
______________________________________________________________
Là-bas au fond il y a la mort, mais n'ayez pas peur. Tenez la montre d'une main, prenez le remontoir entre deux doigts, tournez-le doucement. Alors s'ouvre un nouveau sursis, les arbres déplient leurs feuilles, les voiliers courent des régates, le temps comme un éventail s'emplit de lui-même et il en jaillit l'air, les brises de la terre, l'ombre d'une femme, le parfum du pain.

Que voulez-vous de plus? Attachez-la vite à votre poignet, laissez-la battre en liberté, imitez-la avec ardeur. La peur rouille l'ancre, toute chose qui eût pu s'accomplir et fut oubliée ronge les veines de la montre, gangrène le sang glacé de ses rubis. Et là-bas dans le fond, il y a la mort si nous ne courons pas et n'arrivons avant et ne comprenons pas que cela n'a plus d'importance.
__________________________________________________




Portraits de villes, Buenos Aires par Jacques Borgetto, Les éditions be-pôles
© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES© JACQUES BORGETTO BUENOS AIRES