Les CHOSES VUES par Marc Riboud - NEWS

Par Laetitia Allal,


Illustration du code binaire, Silicon Valley, USA, 2000 © Marc Riboud.
Illustration du code binaire, Silicon Valley, USA, 2000 © Marc Riboud.i]

notes




Marc Riboud est un photographe français né en 1923. Il rencontre sa vocation très jeune, à 14 ans. Une photo, celle du peintre de la Tour Eiffel, publiée en 1953 dans life, va bouleverser sa carrière. Au même titre que la rencontre décisive avec Henri Cartier-Bresson, qu’il assiste. « J’ai rencontré Henri Cartier Bresson qui m’a pris comme assistant, il m’a tout appris. Il m’a appris que le sujet c’est la forme aussi, qu’essayer de faire une image c’est de la géométrie de l’image. Au bout d’un an il a dit de moi tiens celui là il est né géomètre. Petit à petit j’ai pris l’œil comme un élément capital. »



Festival de Kali, Inde, 1956 © Marc Riboud.


Festival de Kali, Inde, 1956 © Marc Riboud.




Photographe de la Chine, de la guerre du Vietnam et d’Algérie, de l’Orient et son Extrême, il a su saisir des tranches d’existence avec talent, même s’il se plait à répéter qu’il ne croit pas au talent, mais à la prédisposition.

Une belle prédisposition, donc, de Marc Riboud pour les « Choses Vues », titre de son dernier ouvrage, accompagné d’un texte d’André Velter. Ce Beau Livre regroupe des années de photos, des myriades de sujets. Et comme de coutume chez lui, la dénonciation, le dégout de la violence, se manifestent en douceur. Celle de sa célèbre photo de la femme à la fleur.



Zazou, le peintre de la tour Eiffel, Paris, France, 1953 © Marc Riboud.


Zazou, le peintre de la tour Eiffel, Paris, France, 1953 © Marc Riboud


Marc RIBOUD



Choses Vues, photographies de Marc Riboud, Texte D’André Velter, Imprimerie Nationale Editions, 284 pages, 165 photos.