Les imperfections parfaites de Ralph Gibson- News

Par Laetitia Allal

copyright Ralph Gibson


copyright Ralph Gibson

«Cette recherche d’une identité visuelle est ce que révèlent le mieux ces images des débuts, malgré le fait que certaines portent sur le monde un regard plein de jeunesse romantique.» Ralph Gibson

copyright Ralph Gibson


copyright Ralph Gibson

Les images du photographe américain Ralph Gibson rassemblées dans ce dernier opus, Passé Imparfait, sont les témoins de ses années d’apprentissage, de la quête de son identité visuelle, sa recherche d'un style, d’une vision. En effet, «Les premières images prises par Gibson manifestent déjà un goût prononcé pour le détail incongru, sorte de « close-up », qu’il transformera, un peu plus tard, en véritable esthétique surréalisante." (Gilles Mora in Préface)

copyright Ralph Gibson


copyright Ralph Gibson

Ces clichés capturés pendant 10 ans, de 1960 à 1970 de Los Angeles à San Francisco, pour aboutir à New York, vont révèler le parcours du photographe. Véritable condensé de ses influences, de ses désirs inconscients, de ses obsessions comme des amorces de goût, ces images sont les embryons de thématiques qu’il finira par abandonner ou développer totalement. Ainsi, depuis ses tâtonnements artistiques jusqu'à son fameux triptyque où son style s’installe définitivement, ces photos en noir et blanc, guidées parfois par la naïveté de la jeunesse sont, quelques décennies plus tard, une sorte de photobiographie surprenante de beauté…

copyright Ralph Gibson


copyright Ralph Gibson

Ralph Gibson
Passé Imparfait
Préface de Gilles Mora
Éditions bilingue
Les Éditions Contrejour

Ralph Gibson